4. Kiliekrankie 22.10.2014

Pendant que j’empile mes affaires dans la voiture, quelques Gnous arrivent au point d’eau, les écureuils se réveillent.

Départ vers 9h pour Kiliekrankie, je ne suis pas pressée, le check in est à 14 h.

Je rencontre une famille Kudus, le jeune Oryx et sa maman. Et peu avant le 14ème des Lions. Pendant que je les observe, un Drongo brillant attire mon attention, il vient de capturer un Gecko et le mange avec plaisir. Et les Lions disparaissent dans les dunes

Drongo brillant

Lion

 

Près du 14ème, 3 voitures sont arrêtées, je scrute et sous un grand arbre de l’autre côté du lit de la rivière, une tête, puis deux… et trois, BINGO un Cheetah et deux chatons. Elle a l’air très préoccupé et je comprends vite pourquoi. Elle vient de capturer un Springbok qui est resté près de la route, elle doit le déplacer au plus vite pour ne pas se le faire voler par des Lions, Hyènes ou autres Chacals. La première chose est de reprendre son souffle, à l’ombre, ce qui demande environ 1 heure. Ensuite retourner chercher sa proie.

Elle le fera en trois fois, il lui faut des gros efforts et surtout rester sur ses gardes, les deux jeunes sont très vulnérables et veulent accompagner maman, cela fait partie de leur éducation et apprentissage. Magnifique, elle met tous ses muscles à l’épreuve, tout son cœur pour déplacer cette carcasse.

Hanri   

Heureusement j’ai tout mon temps et beaucoup de patience je peux donc suivre toutes ces manoeuvres, ce que les autres occupants des voitures n’ont apparemment pas.

Sa proie enfin à l’ombre, le festin va commencer et je les laisse en paix, une fois encore, ils doivent avaler à toute vitesse, toujours pour les mêmes raisons.

A quelques mètres un Ratel ou Zorille du Cap creuse, mais j’arrive un peu tard il est sur le point de partir. Il semble blessé sur le dos !

Un Bateleur des savanes accompagné par plusieurs Vautours se fait attaquer par un autre Bateleur. Les restes doivent être appétissants pour ces éboueurs.

J’arrive au camp vers 15h, Willem m’accueille et m’attribue la cabine No 3. Je regarde avec effroi le chemin pentu qui mène à cette cabine… Willem s’en aperçoit et immédiatement me propose de m’aider. Je lui confie la valise.

Le point d’eau est déjà occupé par un Secrétaire des serpents (Serpentaire) ce qui est de bon augure. Difficile de décharger la voiture et transporter le minimum pour une seule nuit, tout en jetant un œil, pour ne rien manquer.

Secrétaire

 

Il y a plein de Geckos à l’intérieur, à vos gardes les moustiques et autres bestioles

Un lézard ”Karasburg Tree Shink” est à l’affût derrière la grande baie vitrée, il tente de capturer des papillons, meilleur pourcentage de réussites que mes photos.

Des Oryx arrivent et repartent, on ne reste jamais longtemps à ce waterhole, ils sont tous ”de passage”.

Oryx

Oryx

Le repas sera succinct, je dois manger ce qui s’est dégelé… le congélateur ne fonctionne pas la nuit !!! Willem pense que la batterie est défectueuse, comme moi. On en saura un peu plus lorsque je retournerai à Upington récupérer mon neveu.

Magnifique vue et magnifique coucher de soleil sur ces dunes rouges.

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s