9. Gharagab 29/30.10.2014 – No 3 – Andres et… 2 autres

 29.10.2014

A 6 h un Lion nous réveille, un Agrobate du Kalahari vient picorer dans notre petit jardin.

Agrobate du Kalahari Lion

Le Lion repart, des Bubales tentent de venir. Mélanie et Stef. préparent leurs bagages. Une multitude d’oiseaux vient dans notre « baignoire », un Cordonbleu grenadin, dommage que son cousin noir se cache, un Choucador à épaulettes rouges fait scintiller son plumage.

Lion

Cordonbleu grenadin Choucador à épaulettes rouges

Magnifique.

Et le Lion revient, il boit et s’en va à nouveau. Les Bubales ne savent plus bien que faire et finissent par prendre leurs jambes à leur cou.

Lion Bubale

Nous ne sommes pas pressés. Le prochain camp est à un jet de pierre.

Ces baignoires ont été interdites pendant quelques années, des visiteurs s’étaient plaints des abeilles attirées par l’eau. Depuis 3 ou 4 ans, les abeilles continuent à venir… autour et à l’intérieur du robinet du lavabo de la cuisine à ciel ouvert, ce qui est bien plus dangereux !

Elles ont maintenant pris l’habitude de venir vers le robinet…

Les « birdbath » attirent tous les oiseaux des alentours. A des moments, il y a même des files d’attente. En principe j’en mets aussi par  terre pour les Lézards et les Souris et tout le monde partage tous les récipients. Ce matin là, le Lézard  (Karasburg Tree Shrink) a pris son bain avec les oiseaux et son bain de soleil sur mon « beans bag ».

Karasburg Tree Shink Karasburg Tree Shink

Beans bag : petit sac rempli de riz qui sert à stabiliser les appareils de photos, sur le bord des portières etc…

Un Autour chanteur (Pale chanting Goshawk – PCG) est également attiré, mais il s’arrête sur un arbre sec… il va plus tard prendre son bain dans la grande baignoire. Même un Bateleur passe, haut dans le ciel.

Il est temps de quitter ce camp que j’adore. Franco avertit Andres par radio, que nous allons arriver.

Nous allons jusqu’ à Union End… le bout du bout comme j’aime à l’appeler, aux confins du Botswana, de la Namibie et de l’Afrique du Sud, où seule la frontière avec la Namibie est clôturée, faire l’obligatoire photo souvenir et écrire un petit mot dans le journal de bord qui a retrouvé une boite anti Lions et autres petits curieux.

Union End

En route des Suricates montrent le bout de leurs moustaches, un Faucon chicquera joue à cache-cache avec les branches d’un arbre.

Faucon chicquera

Prêts !

nous sommes prêts pour la grande aventure. La route est toute de sable, bien épais avec des ornières d’où il est pratiquement impossible de sortir… un peu comme des rails.

route de sable route de sable

route de sable route de sable

Encore un Steenbok, j’ai d’habitude tant de mal à les trouver. Le paysage est merveilleux, nous sommes seul au monde. La faune est éparse et bientôt nous arrivons en vue du camp.

Steenbok

14h nous déchargeons et empilons nos affaires dans le petit cabanon. Jolie petite chambrette/cuisine, grande salle de bain et magnifique terrasse avec vue imprenable sur le point d’eau. Quelques arbres et buissons d’où l’on pourra bien observer les oiseaux et même les souris !

cabine No 3

J’installe mes baignoires, aussitôt des Spropipes squameux viennent les tester. Souris et Lézards se relayent. A la mare un PCG prend son bain et ensuite un troupeau d’Autruches arrivent très prudemment. Il n’y a jamais eu autant d’Autruches dans le parc. On dirait que tous les poussins que j’ai vu il y a deux ans ont survécus. Faut dire qu’elles courent vite et donnent de puissants coups de pied à leurs agresseurs. Des Bubales arrivent à leur tour. Magnifique lumière.

Spropipe squameux Four-striped Grass Mouse

Autruche Bubale

Un Chacal fait une apparition pendant que nous préparons le braai, on admire le coucher du soleil. C’est très difficile de”travailler” avec un tel va et vient. Plus tard il y aura 3 Chacals autour du bassin.

le braai les appareils de photos sont prêts pour la nuit…

coucher de soleil Chacal à chabraque

 

30.10.2014

4h30 un rugissement fait trembler la cabane et nos ”nonos”. Un énorme Lion à crinière noire arrive. Il n’y a pas d’eau… attend un moment, puis continue le marquage de son territoire, manifestement c’est le chef. Puis à nouveau les Chacals et des Oryx. Un Gonolek rouge et noir se réveille ainsi qu’un Choucador à épaulettes rouges.

Lion

Lion Chacal à chabraque

Tout à coup, dans un bruissement lourd… j’entend encore le souffle de l’animal qui passe à côté de nous, à grandes enjambées, le lion retourne au bassin qui est toujours à sec. Il attend patiemment la tête posée sur le mur de pierre. Plus personne n’ose approcher… d’un coup tout est calme, le Lion s’en va et tous peuvent venir autour de la mare.

les traces Lion

Nous décidons un peu plus tard de monter sur le promontoire qui se trouve à quelques centaines de mètres… tout en sachant qu’un Lion n’est pas bien loin ! Merveilleuse vue sur les bungalows, sur les dunes rouges à perte de vue et sur le gardien qui tente des réparations…

Bungalow no 3 plateforme

Un Agama profite des rayons du soleil pour se réchauffer, un Rat siffleur de Brants grignote une brindille à l’entrée d’un de ses trous.

Rat siffleur de Brant Agama

Après quelques coups de pioche et quelques coups de marteau enfin l’eau arrive… à tout petit filet.

Nous retournons nous prélasser sur notre balcon et j’observe les souris (Four-striped Grass Mouse)  grimpeuses d’arbres. Elles vont cueillir les graines des fleurs fanées.

le balcon

Four-striped Grass Mouse Four-striped Grass Mouse

Il y a deux waterholes dans les alentours, celui sur le chemin de Nossob, Dankbaar qui est fermé et n’a plus d’eau du tout et Gharagab waterhole, juste avant l’arrivée au camp. Nous décidons, dans l’après-midi et demandons l’autorisation (la route est à sens unique) d’y aller. Calme plat, quelques Colious à dos blanc se cachent dans les buissons en arrière plan… Ces oiseaux vivent à l’intérieur des buissons et il est très difficile de les prendre en photo. Des Amandines à tête rouge et Canaris de Sainte-Hélène volent des buissons vers l’eau et des Gangas arrivent aussi. Un Steenbok et un PCG.

Gharagab waterhole

De retour sur notre terrasse, moment des ”quatre heures”, on entend un petit bruit bizarre et le sac de toile vert bouge légèrement. Une souris s’est fait une entrée, à rongé tous les côtés du sachet de chips, nous la surprenons la ”main”dans le sac. Un peu plus tard, je veux penser que c’est la même, elle va éteindre l’incendie dans sa bouche… les chips au vinaigre sont spécialement gouteuses… ha ha ha

la main dans le sac Four-striped Grass Mouse

Le gardien retourne au bac à eau, creuse, je pense tente de déboucher la pompe qui tire l’eau du sous-sol. Sur ma droite, un groupe d’oiseaux est tourné dans la même direction… position d’alarme…. un Cobra du Cap s’enfuit de sa cachette sous le cabanon et disparaît dans les buissons en contre bas.

Andres ? Autruche

Cobra du Cap

Et on prépare le braai, des Bubales arrivent, un chacal et quelques minutes plus tard le Lion. Il a l’air de trouver un peu d’eau.

le braai

Oryx Bubale

Oryx Bulbul brunoir

Il fait nuit, il est 8h, il est vraiment très difficile de manger sans interruption… quelques minutes plus tard une Hyène brune et un troupeau d’Oryx.

Quelle journée  !

Lion Hyène brune

Oryx Oryx et Chacal

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s