Karoo 2016

Un petit tour au Karoo National Park

De retour du Kgalagadi, Michele m’accueille à l’aéroport du Cape le 1er mars 2016. Quelle joie de la retrouver elle et toute sa famille. Nous aurons tant de chose à faire durant les 15 prochains jours que je vais passer tout au sud de l’Afrique du Sud.
Kirstenbosch, Strandfontein, West Coast, Silver Mine, Cape Point, visite et rendez-vous avec des amis et bien sûr des braai  XD

Et le 6 mars 2016, nous voilà prêtes à partir pour le Karoo. Nous dormirons en route, à Barydale, à l’enseigne du Blue Cow, un ravissant petit B&B. Et comme presque chaque fois, la pluie nous accompagne !
Pas trop d’oiseaux à photographier excepté un Elanion blanc (Black-shouldered Kite) qui nous observe tandis que nous oeuvrons.
Ce soir au menu sashimi et poulet et tout ce qui va avec 🙂

Le 7 mars nous arrivons au parc, après un long voyage, sous la pluie, avec quelques arrêts à la recherche d’oiseaux… on ne se refait pas !

Nous recevons la clé pour le chalet No. 26, presque tout en haut du chemin, suffisamment isolé,  avec vue sur les montagnes environnantes et sur le centre du « village ». Il pleut toujours, mais nous ne désespérons pas et partons faire notre premier tour, à pieds vers la nursery.  Pour ce soir, émincé de poulet et légumes.

 

Le lendemain 8 mars, il pleut toujours et ne fait que 16°, mais le soleil fait son apparition en fin de matinée, il ne nous quittera plus 😎

De bonne heure un copieux petit déjeuner au restaurant (compris dans le prix du chalet) et visite de la place de camping, le meilleur endroit pour voir la multitude de sortes d’oiseaux.

Puis nous nous engageons dans la grande boucle dite « Klipspringer trail » à la recherche de l’Aigle de Verreaux. Nous trouvons 2 Klipspringers, un couché sur le petit mûr de pierre chauffé par le soleil, l’autre en amont, les deux dévalerons la pente vertigineuse. J’ai le temps de faire une photo… à travers le pare-brise et en s’approchant lentement une autre juste avant que le dernier ne disparaisse. Pas de trace de l’Aigle, ni des Zèbres de montagne. Nous nous sommes arrêtées à tous les « lookout points ». Magnifiques paysages, semi  aride. Parmi les oiseaux deux Outardes de vigor (Karro Korhaan) pas facile à trouver, Mignard enchanteur (Fairy Flycatcher), Serin à gorge blanche (White-throated Canary) et quelques mammifères. Ce soir gratin de pomme-de-terre et de légumes.

Le 9 mars le soleil est toujours présent, nous faisons à nouveau un petit tour au camping après le petit’déj.  Cette fois c’est un Martin chasseur (Brown-hooded Kingfisher) qui attire notre attention et une Perruche… certainement échappée ! Nous montons que jusqu’au sommet du trail et faisons demi-tour, toujours à la recherche de l’Aigle de Verreaux, nous avons ensuite envie d’aller de l’autre côté du parc à la recherche cette fois-ci des Zèbres de montagne.

Au lookout point des cris, amplifiés par la gorge que nous surplombons. Des babouins donnent l’alarme. Nous pensons à un Léopard et le cherchons avec nos jumelles. Rien. Les cris continuent ! Et tout d’un coup, au dessus de nos têtes un… non deux Aigles de Verreaux volent et piquent en direction des Babouins. Voilà l’origine des cris d’alarme et nous les aurons vu ces magnifiques, agiles et énormes aigles.

Sur l’autre versant, à nouveau une multitude d’oiseaux, des Babouins très timides, ça change de ceux de Kruger, et quelques mammifères.

Ce soir un braai s’impose, la température est remontée et nous pouvons rester sur la terrasse.

Le 10 mars arrive, nous devons déjà penser à notre retour au Cap, un dernier tour dans le parc, enfin des Zèbres des montagnes du Cap, un peu loin pour les photos et bien sûr à nouveau une visite aux oiseaux de la place de camping

C’est incroyable le nombre d’oiseaux qui se trouve dans ce parc. Nous en avons vu plus de 400 et pour moi presque tous des « premières ». La grosseur des Tortues est aussi à mentionner et elles émettent un étrange et bruyant bruit lorsque l’on s’approche de trop près ! Nous en avons fait l’expérience… une sorte de feulement comme les  chats

De retour vers 18h après pas mal d’arrêts

Bye bye Karoo, merci Michele pour ce beau voyage ❤ 🙂

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Choisissez une méthode de connexion pour poster votre commentaire:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s